LIBÉRATION DE VIZILLE LE 22 AOÛT 1944 (POST 4/5)

VIZILLE AU COEUR – LIBÉRATION DE VIZILLE LE 22 AOÛT 1944 (POST 4/5)
EXTRAIT DE TEXTES ÉCRITS PAR JEAN MÉTRAL,
PRÉSIDENT DU COMITÉ LOCAL DE LIBÉRATION DE VIZILLE.
Jean Métral devient le premier Maire de Vizille après la libération…

🇫🇷 A 18 heures, Vizille était libérée.
Le combat avait duré près de quatre heures. Nous retrouvâmes 45 Allemands tués, près d’une vingtaine de blessés (dont l’officier qui m’avait interrogé en me présentant sa carte et à qui je demandais le nom de son chef) et 88 prisonniers – dont également la sentinelle qui nous surveillait dans le vestibule qui m’avait apporté à boire et à qui par reconnaissance, je lui remis un billet de protection signé.
– – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – –
Nous retrouvâmes en plus : les deux canons, une trentaine de chevaux et mulets, sans compter les voitures chargées d’objets volés, les bicyclettes, les sacs des hommes, des caisses de toutes sortes, des vêtements volés et tout un arsenal.
Avec Perrin Ernest, mon adjoint, nous avons examiné presque tout le matériel. Sur une fourragère qui contenait des boules de pain et du tabac (disparus en un rien de temps) une armoire que nous avons forcée, contenait plus d’un millier de livrets, deux boîtes, l’une métallique, l’autre en bois contenant des flacons et des tubes de médicaments « Tin… tablettes… »
– – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – –
Sans conteste, les Américains ont fait beaucoup par leur artillerie, ne serait-ce qu’en démoralisant complètement les Allemands qui ne pensaient avoir à faire qu’à ceux du maquis, mais le plus gros a été le fait de nos petits gars.
J’ajouterai tout simplement que le beau vélo dont je m’étais emparé dans le parc, me fut piqué le lendemain matin alors que j’étais au secrétariat de la Mairie ; en arrivant au bas de l’escalier, plus de bicyclette ! Bien mal acquis …
– – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – –
✔︎ Dans un journal on a écrit : « Les portes du château sont ouvertes et on distribue des armes aux Vizillois qui ne demandaient qu’à se battre, les civils se dirigent vers le fond du parc où la bataille fait rage ! »
Quant à moi, je n’ai vu qu’un seul civil, revolver à la main, c’était M. Duée père, qui voulait venger son fils Henri, grièvement blessé par la Gestapo. Quant aux deux F.T.P. du Capitaine Jullien qui auraient pénétré dans le château en passant dans le canal de Vaulnaveys au pont des Allas, j’avoue ne pas les avoir vus. » ✔︎

‼️‼️ fin de ce long texte écrit par un des acteurs majeurs de cette journée de libération et sans doute d’angoisse pour toute la population vizilloise.

🇫🇷 🇫🇷 🇫🇷 🇫🇷 🇫🇷 🇫🇷 🇫🇷 🇫🇷 🇫🇷 🇫🇷 🇫🇷 🇫🇷 🇫🇷 🇫🇷 🇫🇷 🇫🇷 🇫🇷 🇫🇷 🇫🇷
‼️‼️ ÉVÉNEMENT DEMAIN SAMEDI 22 AOÛT : pour célébrer cette journée qui sera marqué par une cérémonie sur la place du château à 11h avec plusieurs prises de paroles, nous publierons UN PETIT FILM DE 3 MINUTES qu’un cinéaste a TOURNÉ LE 22 AOÛT &Ç » rue Jean Jaurès (nom d’époque rue Neuve), place du château et place du Marché (nom d’époque Place du Champ de Mars)
🇫🇷 🇫🇷 🇫🇷 🇫🇷 🇫🇷 🇫🇷 🇫🇷 🇫🇷 🇫🇷 🇫🇷 🇫🇷 🇫🇷 🇫🇷 🇫🇷 🇫🇷 🇫🇷 🇫🇷 🇫🇷 🇫🇷